Voile et Islam

Il est temps d’ouvrir le débat. Le voile est-il une « obligation religieuse » ou un marqueur identitaire et culturel qui a été sacralisé par une interprétation orientée ? Une plongée dans les sources de l’islam et notamment dans le Coran, les hadiths (« dits du prophète »), l’historiographie des deux premiers siècles de l’islam, permettrait de démontrer que le voile tel qu’il est porté aujourd’hui est « une construction humaine ». La « révélation coranique » pour sa part, incite seulement à porter une tenue vestimentaire pudique. En effet, la propagande salafiste et l’islam politique ont mis l’accent depuis presque un siècle sur le foulard dit « islamique » comme marqueur identitaire de la femme musulmane par opposition à la femme occidentale. Cette propagande a opéré un « conditionnement psychologique » et « religieux » chez beaucoup de femmes musulmanes qui sont convaincues en leur for intérieur que « le voile est une prescription divine et un signe d’islamité ». Ainsi, Tareq Oubrou, imam de la grande Mosquée de Bordeaux, affirmait au sujet du voile n’avoir « trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure ».
Nous tenons à préciser que nos mère ainsi que plusieurs proches dans notre entourage sont voilées et Dieu sait l’amour qu’on leur porte. Elles mettent le voile parce qu’elles sont convaincues en leur for intérieur d’obéir à une injonction divine et nous respectons ce choix. Mais il est de notre devoir en tant que croyant(e)s musulman(e)s de rappeler que c’est une tradition culturelle musulmane, héritée depuis des siècles, et qui a pris un caractère sacré avec le temps. Nous avons décidé en notre âme et conscience de nous adresser aux jeunes filles musulmanes, dans ce contexte de crispation identitaire et d’islamophobie, et de rappeler que la priorité de l’islam est de les protéger des agressions, de l’hostilité et de l’exclusion sociale et professionnelle. Il faut revenir à l’essence de la révélation coranique car « Dieu veut pour vous la facilité, Il ne veut pas pour vous la difficulté » (Coran 2.185) et « Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion » (Coran 22.78). Et ce n’est pas le vêtement qui fait la musulmane « Ô descendance d’Adam! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos parties intimes, ainsi que des parures. – Mais le vêtement de la piété est certainement meilleur » (Coran 7.26). Ce qui compte c’est la pureté du cœur car n’aura le Salut que « celui qui vient à Dieu avec un cœur sain » (Coran 26.89). Nous obéissons au prophète qui sur son lit de mort a dit « Je vous recommande de prendre soin des femmes ». Mais plusieurs hommes musulmans ont failli à cette mission et se sont montrés en deçà de la recommandation prophétique. Le voile couvrant le cheveux n’est pas un Sixième pilier de l’islam. Sur la base du Coran, nous prouverons dans les articles ci-dessous, que le voile tel que porté aujourd’hui, c’est à dire couvrant les cheveux, est « une construction humaine » et non une prescription divine.

Le Niqab est-il une obligation religieuse ?

Ce contenu peut aussi vous intéresser