Le Coran

En l’an 610, alors que le prophète âgé de 40 ans médite dans la grotte de Hiraa à coté de La Mecque, l’ange Gabriel lui révèle « Lis au nom de ton Seigneur qui a créé » (Coran 96.1)

Première référence des musulmans primant sur toutes les autres ; le Coran est la parole divine révélée au prophète Muhammad (que la salut soit sur lui) sur une période de 23 ans.

Le Coran n’est pas un code civil, ou une constitution. C’est avant tout, un Rappel, une guidance vers Dieu, Une lumière, une miséricorde, un avertissement, une bonne nouvelle (Évangile), etc. « Ta-Ha. Nous n’avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux .Si ce n’est qu’un Rappel pour celui qui redoute Dieu. Une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes. » (Coran 20. 1 à 4)

Le Coran suffit comme guide spirituel vers Dieu et comme guide éthique avec son prochain

« Ne leur suffit-il donc point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre et qu’il leur soit récité ? Il y a assurément là une miséricorde et un rappel pour des gens qui croient » (Coran 29.51)
Le coran est très bien détaillé en ce qui concerne la spiritualité et l’éthique. Il n’est ni une encyclopédie, ni un livre de médecine ou d’histoire, etc. « Nous leur avons, certes, apporté un Livre que Nous avons détaillé, en toute connaissance, à titre de guide et de miséricorde pour les gens qui croient. » (Coran 7.52)
Enfin, le Coran se lit avec la raison et selon le contexte. Chaque verset doit bien évidemment être lu dans son contexte. Les 6.236 versets ont été révélés de l’an 610 à l’an 632, au fur et à mesure des événements vécus par le prophète et ses compagnons.
« C’est Lui qui a envoyé aux Arabes un Messager parmi eux pour leur réciter Ses versets, les purifier et leur enseigner le Livre et la Sagesse » (Coran 62.2).

Comment lire le Coran ?

Que disent les versets qui justifient la guerre dans le Coran ?

L’émigration en Terre d’Islam (Hijra) : que dit le Coran ?

Ce contenu peut aussi vous intéresser