Contre discours radical

Les raisons de la radicalisation violente sont multiples et complexes, plusieurs facteurs participent au processus de radicalisation (exclusion sociale, aspects psychologiques, conflits internationaux, sentiment de discrimination, recherche de sens, etc.). Cependant, les radicaux ont recours systématiquement à des justifications « religieuses » ou « théologiques » afin de donner un caractère sacré à leurs revendications. Ils instrumentalisent ainsi des versets du Coran et des hadiths (dits du prophète) en dehors de leur contexte pour appuyer leur argumentaire en le reliant au « sacré ». L’Association Parle-moi d’Islam a pour objectif de déconstruire « théologiquement », « scientifiquement », « spirituellement » et « émotionnellement » le discours radical.
 
Méthodologie et objectifs : Parle-moi d’Islam se focalisera sur deux points
 
           1/ Déconstruire théologiquement les argumentaires « religieux » extrémistes mis en avant afin d’embrigader les jeunes dans la radicalisation (jihad, hijra (incitation à la migration en Syrie), division du monde en terre d’Islam Dar EL Islam et terre de la guerre ou mécréance Dar El Kofr El Harb, les versets de la guerre de la Sourate 9 Le Repentir, etc. Il s’agit donc de désacraliser le « faux sacré » par le « vrai sacré ».
           2/ Reconstruire une nouvelle identité spirituelle et citoyenne : l’idéologie radicale est une mauvaise réponse à une vraie question que se posent nombre de jeunes vulnérables à la radicalisation « Qui suis je ? D’où je viens ? Quel sens donner à ma vie ? ».
La question du « sens » et de « l’identité » sont au cœur du processus d’embrigadement violent. L’objectif est d’accompagner les jeunes fragiles vers une nouvelle reconstitution/réconciliation identitaire. En bref, il s’agit d’opérer un cheminement graduel vers une « harmonie identitaire et spirituelle » afin d’aboutir à « l’allégeance spirituelle à Dieu et l’allégeance citoyenne à la France ».
Déconstruire les dix fondements de l’idéologie radicale :
Pour réaliser ces deux objectifs, il va falloir s’attaquer aux dix fondements de l’idéologie radicale :
  1. Explication de la contextualisation des versets du Coran afin de limiter la portée des versets « historiques » de la guerre (recours aux sciences coraniques et notamment les circonstances de la révélation)
  2. Relativiser la portée des dits du prophète hadith, dont une grande partie est non authentique. En effet, les hadiths constituent la source principale de la propagande radicale. (Recours aux sciences du hadith)
  3. Relativiser l’utopie de l’âge d’or du Khalifat et la sacralisation du politique par les premiers juristes musulmans de l’époque abbasside (VIIIè et IXè siècle). La vocation de l’islam est avant tout spirituelle et non politique (recours à l’historiographie des premiers siècles de l’islam).
  4. Sortir du sentiment victimaire et développer la résilience face au « sentiment d’islamophobie »
  5. Cesser de vivre l’Islam par opposition à l’Occident. Dépasser le « ressentiment » pour aller vers la « fraternité humaine » (Recours aux versets coraniques sur le vivre ensemble et la rencontre de l’autre)
  6. Déconstruire l’idée du « complot » (franc-maçonnique, sioniste, etc.)
  7. L’Islam ne doit pas se vivre comme une identité raciale arabe, ou ethnique sunnite mais comme une spiritualité dans un pays laïc qui accueille toutes les confessions et convictions.
  8. Le statut de la femme en Islam et la question de l’égalité homme femme.
  9. Déconstruire sur la base du Coran, l’idée selon laquelle les non-musulmans sont condamnés à l’enfer. Le « Salut » n’est pas réservé exclusivement aux musulmans (Même débat au sein de l’Église jusqu’au Concile du Vatican II en 1961 où fut abandonné « en dehors de l’Église, nul salut »)
  10. Enfin, déconstruire le concept du « désaveu » ou « rupture » du lien de citoyenneté avec les pays occidentaux (Al Bara’a). La vocation de l’Islam est avant tout spirituelle et non temporelle (allégeance spirituelle à Dieu et allégeance citoyenne à la France).

Ce contenu peut aussi vous intéresser